Les actions pour vaincre l’absentéisme sont nombreuses car ce dernier est indéniablement un «problème» pour l’entreprise. C’est un coût pour la structure mais déséquilibre également l’organisation d’un service, ce qui peut provoquer une démotivation et des tensions au sein des équipes.

Et si le présentéisme avait le même effet ?

L’absence morale

Se traduit par de la démotivation ou une souffrance psychologique. Le collaborateur est bel est bien à son poste mais ne trouve aucun intérêt à être là, il ne donne aucun sens à ses actions.

La presence stratégique

Faire des grosses journées de travail, partir après tout le monde alors que la charge de travail ne le nécessite pas forcément. Le but est de montrer qu’on est là, qu’on travaille et ainsi penser être bien vu par sa hiérarchie pour espérer avoir une évolution ou pour asseoir sa position de dominant dans l’équipe et auprès de ses collègues.

La surprésence

Continuer à travailler alors que l’on est malade ou fatigué, faire des heures supplémentaires… Les raisons peuvent être multiples, le perfectionnisme, la culture sociétale, une mauvaise organisation de travail, une surcharge de travail….

Les conséquences du présentéisme en entreprise

Si la surprésence peut avoir l’air d’être un avantage pour l’employeur par le fait d’avoir un collaborateur consciencieux qui ne prend pas de jours de congés, qui ne demande pas d’être rémunéré pour ces heures supplémentaires … il n’en est rien puisque le code du travail n’est pas respecté.

De plus, le présenteime peut largement impacter la productivité des collaborateurs, diminuer la qualité de vie au travail, dégrader le climat social mais peut également impacter l’image de l’entreprise sur la satisfaction client et la marque de l’employeur.

Du côté du salarié, la démotivation liée à son travail peut provoquer un mal-être pouvant aller jusqu’à une vraie souffrance psychologique.

Quelques exemples pour prévenir ou diminuer le présentéisme

Par le management : Instaurer un climat de confiance en agissant dans le but de démystifier l’absence pour maladie par exemple, mettre en place le télétravail, mettre en avant le droit à la déconnection. Mettre en place des actions pour motiver les équipes et donner du sens au travail (cf. voir la fiche : les petits plus RH : impulser la motivation de son équipe)

Repenser l’organisation de travail : Mettre en place des actions pour maîtriser le temps de travail et ainsi permettre aux salariés de faire leurs tâches sur les heures de travail.

Le petit plus

Il n’y a pas de petit plus pour cet article.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Envie d'aller plus loin ?

N'hésitez pas à prendre contact avec nous
ou à nous suivre sur les réseaux sociaux !

Le saviez-vous ?

Un renseignement ?

Newsletter

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir chaque mois dans votre messagerie les dernières infos RH Plus !

sit risus massa facilisis ut elit. sem, Aliquam eleifend